Banque en ligne : comparatif des meilleurs établissements

Pourquoi choisir les banques en ligne ?

Les banques en ligne s’adressent en premier lieu aux clients habitués à l’usage d’internet pour consulter leur compte, effectuer leurs opérations bancaires de manière rapide, simple et accessible. Ce qui a considérablement modifié les comportements des clients vis-à-vis de leur banque qui devient banque mobile.

En deuxième lieu, elles visent la génération née avec le numérique qui implique moins de déplacements puisque tout est accessible depuis son poste d’ordinateur, une tablette, un téléphone mobile, ce qui rend les institutions bancaires plus proches des clients puisqu’il est possible de consulter son compte à tout moment et le gérer en direct de manière autonome sans passer par un conseiller financier. Il s’agit du home banking.

Enfin, elles attirent aussi une clientèle soucieuse de réduire tous les frais de tenue de compte tout en bénéficiant de services novateurs et d’un libre service bancaire grâce au e-banking.

Ce ne sont pas moins de 53,7 % des usagers bancaires qui sont prêts à changer d’établissement bancaire afin de réduire leurs frais !

Cet essor des néo banques tend à se confirmer à l’horizon 2020-2025 avec la numérisation et la finalisation de la dématérialisation des données afin que les nouveaux modes de fonctionnement des banques soient désormais principalement tournés irrémédiablement vers les banques en ligne du fait d’une automatisation systématique des opérations désormais acquises par les usagers. Les outils en ligne et applications mobiles sont fluides, ergonomiques, intuitifs et souvent gratuits. Les faibles coûts de structures matérielles, d’agences permettent au client de tirer le meilleur profit de ces institutions financières numériques en divisant par deux les frais de tenue de compte tout en bénéficiant de carte de paiement haut de gamme gratuite à débit immédiat ou débit différé.

Quelles sont les banques en ligne ?

En France, elles sont au nombre de 6 mais concurrencées par d’autres groupes européens dites neo banques  dont les services font preuve d’innovation liés à la fintech et les technologies et s’adressent particulièrement aux voyageurs, citoyens européens mobiles. L’idéal est de tester ces banques à distance après avoir pu comparer les différentes offres et lu les avis sur les stratégies digitales des institutions financières modernes.  Ce sont des banques virtuelles, exclusivement accessibles par internet ou par téléphone, ce qui permet de se faire rapidement une idée de leur disponibilité pour répondre aux attentes. De 2% de part de marché en 2010,6,5 % en 2017 leur place tend à s’étendre, de 10 à 15 % à l’horizon 2020, ce ne sont que les prémices à l’orée d’un tournant numérique capital. Les 6 principales banques en ligne sont toutes des filiales de grands groupes, concurrencés par d’autres banques à distance  dites neo banques. Quelles sont donc les principales banques en ligne ? et comment se faire une idée de leur mode de fonctionnement ?

Quel est le mode de fonctionnement des banques en ligne ?

L’avantage est de bénéficier principalement de gérer ses comptes avec  :

  • la carte bancaire, de type carte Visa, Visa premier ou Carte Gold, est gratuite
  • conditions d’ouverture de compte bancaire simplifiées sous réserve de domiciliation de salaire ou revenus fixes d’un montant prédéfini.

Pouvoir comparer ces banques en ligne permet connaître immédiatement leurs offres de souscription et d’obtenir un engagement dans les meilleurs délais une fois les conditions de contrats d’ouverture de compte réunies.

Julie Baroin, analyste de banque a pu tester et dresser un comparatif des produits financiers proposés par les banques en ligne. Leur émergence date principalement des années 2000. Ce comparatif permet de comprendre connaissance de manière synthétisée condensée et transparente de leur structure, mode de fonctionnement et offres disponibles.

Boursorama Banque

Filiale de la société générale, c’est la banque en ligne la plus ancrée dans le paysage digital en tant que pionnière du web en 1995. Elle a su élargir son offre en rachetant Caixabank France en 1995. Elle ne cesse d’attirer de nouveaux clients atteindre 1 200 000 utilisateurs français et presque la moitié de compte à vue grâce à ses prix bas constants dans la durée. Toujours innovante, notamment avec l’ « easy chèque » en ligne,  elle sait se démarquer avec son portail boursier et sa nouvelle offre d’assurance auto.

Conditions :

  • Justifier au moins 1000 euros de revenus nets par mois
  • Ou déposer la somme de 2500 euros sur un livret Boursorama
  • 300€ de versement initial minimal à l’ouverture

Clientèle :

  • Plus d’1 million de clients en ligne
  • Appartenance groupe Société Générale

Crédit : Crédit immobilier et crédit à la consommation

Monabanq

Monabanq est l’établissement le plus accessible du panel puisque l’on peut ouvrir un compte sans conditions de revenus, d’épargne, ou de versement. Acteur bancaire à part entière depuis 2006 ( Covefi en 1992) , la banque en ligne est ainsi aisément accessible aux étudiants, aux chômeurs, aux micro-entrepreneurs, aux retraités et toute personne qui souhaite être dispensée de contraintes financières pour vivre sereinement son épargne avec un minimum de frais ! Pour cela elle mise complètement sur un service personnalisé en oragnisant même des viso rendez-vous avec un conseiller dédié.

Conditions :

  • Sans conditions de revenus, de versement ou d’épargne
  • Compte tout compris à 2 euros par mois
  • 150€ de versement initial minimal à l’ouverture

Clientèle  :

310 000 clients en ligne

Appartenance groupe Crédit Mutuel-CIC

Crédit : Crédit à la consommation

Hello bank!

La banque en ligne de BNP Paribas se lance enfin en 2013 avec une offre complète et variée  allant du simple compte, ceux de livrets, d’assurances vie, d’assurances.

Conditions :

  • Justifier au moins 1000 euros de revenus nets par mois
  • Ou déposer la somme de 5000 euros sur un livret Hello bank!
  • 300€ de versement initial minimal à l’ouverture

Clientèle :

  • 237 000 clients en ligne
  • Appartenance groupe BNP Paribas

Crédit : Crédit immobilier et Crédit à la consommation

BforBank

Crée en 2009, BforBank est LA banque directe spécialiste de l’épargne et du patrimoine. Vous y trouverez des outils de simulations pour optimiser vos placements et une offre de crédit compétitive.

Conditions : selon l’offre choisie

  • Justifier au moins 1200 ou 1600 euros de revenus nets par mois
  • 300€ de versement initial minimal à l’ouverture
  • Ou déposer la somme de 10000 euros sur un livret Bforbank + justifier 1200 euros de revenus avec un versement de 300€ minimum à l’ouverture

Clientèle :

  • 135 000 clients en ligne
  • Appartenance groupe Crédit Agricole

Crédit : Crédit immobilier et Crédit à la consommation

Fortuneo Banque

Affiliée au groupe Crédit Mutuel Akea, Fortunéo Banque doté d’une politique financière très agressive aux prix les plus bas, propose une offre complète de services variés agrémenté d’un portail boursier reconnu, et d’une offre d’assurance en ligne. En tant que banque en ligne la moins chère de nombreux produits et services sont gratuits pour attirer les internautes et la jeunesse.

Conditions :

  • Justifier au moins 1200 euros de revenus nets par mois
  • Ou déposer la somme de 5000 euros sur un livret Fortueno
  • 300€ de versement initial minimal à l’ouverture

Clientèle :  365 000 clients en ligne

Financement : Crédit immobilier

ING Direct

La banque en ligne ING Direct est un des leader historique de la relation client en ligne depuis l’an 2000. Elle dispose d’un panel financier accessible pour tous qui se veut simple et transparent dans la lignée du fonctionnement du livret épargne orange, avec des tarifs au plus justes. Les versions mobiles la gestion des comptes et la sélection de vos placements sont fluides.

Conditions :

  • Verser au moins 1200 euros de revenus nets par mois
  • Ou déposer la somme de 5000 euros sur un livret Orange
  • 300€ de versement initial minimal à l’ouverture

Clientèle  :

  • Plus d’1 million de clients en ligne
  • Appartenance groupe ING

Financements :  Crédit immobilier

Que sont les neo banques ?

Au-delà des banques traditionnelles ou banques en lignes, les néo banques présentent un attrait nouveau et percutant du fait de leur compétence terrotoriale élargie pour des clients mobiles. Parmi ces établissements, certains sont des marques comme Hello Bank  ou

Des produits ( C-Zam) sans personnalité juridique mais bénéficie de la notoriété de leurs entités de rattachement de référence. D’autres sont présents en France via le passeport européen (N26 Bank, Revolut).D’autres encore sont très récents ou en phase de lancement (Orange Bank

depuis novembre 2017, Ma French Bank du groupe la Banque Postale.

N26 en France

La fintech venue d’Allemagne est encore à ces début en France mais dispose d’un important portefeuille de clients. L’avantage est de disposer d’un compte bancaire sans dépôt minimal exigé. Son autre atout est d’être sans frais pour les paiements et retraits en devise.

C-Zam

Le compte C-Zam de Carrefour Banque peut surprendre par son mode de distribution au sein d’espaces traditionnels marchands. En effet le compte bancaire à 5€ est disponible directement en rayon de certaines grandes surfaces Carrefour. Une fois le compte  le compte et la carte activés, ces produits sont disponibles pour seulement 1 euros par mois.

Orange bank

Depuis novembre 2017, l’opérateur téléphonique Orange se lance aussi dans la banque en ligne avec une offre sans frais de tenue de compte. Les clients d’Orange pourront bénéficier d’offres packaging  tout inclus hors concurrence dans le domaine de la téléphonie tout en profitant de l’assise d’une grande entreprise.

Les nouveaux acteurs bancaires sont désormais multiples et variés. Le choix profite au client qui doit s’en remettre aux comparatifs en ligne réactualisés pour parfaire son besoin du service unique au packaging.

Comment adhérer ?

L’inscription dans une banque à distance est simple et rapide. Il vous suffit de scanner ou de photographier les justificatifs demandés à savoir carte d’identité et justificatifs de domicile et de revenus. Un conseiller va ensuite vérifier ces documents et, si tout est correct, le compte est ouvert en quelques minutes et la carte bancaire est adressée, par courrier recommandé, quelques jours plus tard.

Il n’y a aucun engagement de détention du compte. Il est possible de le clore par un simple courriel, sans fournir de motif, ce qui est d’un réel confort comparé au formalisme encore en vigueur dans la plupart des banques : prise de rendez-vous et signature d’une multitude de documents avec des frais.

Comment effectuer un transfert de banque ?

Changer de banque se fait extrêmement simplement pour favoriser la permutabilité à l’image des transactions financières. En effet, Il existe un service d’aide à la mobilité lors d’un changement de banque ce qui implique que l’agence en ligne se charge d’informer les différents interlocuteurs dépositaires d’une interaction  avec les comptes courants.  Au besoin, le site internet les clés de la banque apporte toute informations utiles, guides pratiques, modèles de lettres. Au-delà, il fournit les clés de compréhension de l’épargne et commet monter des projets financiers.

Concrètement, après avoir ouvert un compte en ligne, il suffit d’utiliser le service d’aide à la mobilité des capitaux en fournissant la liste des différents intervenants amenés à effectuer des prélèvements sur le précédent compte bancaire mais également à tous les opérateurs disposés à effectuer des virements permanents ou plus irréguliers. Pour cela, il est utile de consulter ses relevés de banque afin de n’omettre aucun établissement ou organisme.

Dès lors, c’est à la banque de respecter un délai de 5 jours pour informer tous les partenaires de votre quotidien. Généralement, les banques en ligne ne facturent pas ce service.

Par contre, le délai de prise en considération effectif par les différents organismes n’est pas prévisible. C’est pourquoi, il convient de rester vigilant les  premiers temps. Par contre, le transfert des comptes PEL et PEA peut s’avérer un peu plus délicat que les livret A ou comptes LDD. Ce service de transfert étant facturé, il est toujours possible de fermer un compte livret A ou LDD et d’en ouvrir un autre. Il est à noter que la fermeture d’un compte chèque ne peut plus être facturé. Par contre, il est souhaitable de conserver l’antériorité des comptes PEL et PEA au regard des avantages fiscaux de ce type de produits.

Quels sont les avantages des banques en ligne ?

Ce qui fait la force de ces banques en ligne, au-delà de leurs faibles coûts d’exploitation, ce sont également les offres qui sont uniques et personnalisés. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de package de services mais des services proposés un à un selon les besoins. Cela est particulièrement pertinent quand on sait par exemple que les package de service sproposent l’émission de quelques chèques de banque gratuit en nombre limité par année échue. Or, cela n’est pas réellement utile à tout le monde dans l’absolu.

Il faut savoir qu’avant d’être des banques, Boursorame Banque, ING Direct, Fortuneo banque sont des spécialistes de l’épargne. Dorénavant affiliés aux grands groupes, ce sont les mêmes services qui sont proposés que les principales entités.

Il est utile de consulter les comparatifs de banque en ligne afin de différencier les avantages et inconvénients de chaque produits et services proposés. D’autant plus qu’au-delà du bloc de banque en ligne, les néo banques et même les compagnies d’assurance ne sont pas en reste sur le marché de la banque en ligne. En effet, Allianz banque, AXA banque et Groupama Banque proposent des services bancaires numériques dont un nombre important de compr eà vue depuis les années 2000. Leur stratégie repose sur des tarifs raisonnables et regroupement de comptes et services liés d’autant plus que les conseillers commerciaux et agents réseaux viennent à la rencontre de leurs clients pour proposer leur multitude de services attractifs touchant autant à l’assurance qu’a la banque. C’est donc un service complet, tout compris et bien structuré bénéficiant des structures bien en place autant physiquement qu’historiquement : le compte Oligo chez Axabanque, la convention evidence chez Allianz banque, Astréa chez Groupama. L’idée a été développée de rémunérer le compte courant dès le premier euro ce qui permet de réduire les frais de banque à condition de souscrire un package.

Effectivement, toutes ces transformations peuvent amener le client traditionnel à demeurer prudent et s’en remettre uniquement à ses connaissances acquises. Le produit net bancaire montre que certains facteurs freinent encor le passage au tout numérique dont l’évolution de l’écosystème technologique en plein essor.  Et cet essor n’est pas prêt de s’arrêter. Il s’agit bien de prendre le train en marche et de mesurer tous les enjeux d’une telle mutation.

Quoiqu’il en soit, le client est pour bien le gagnant de tous ces changements grâce à la réduction des frais comme souhaité par 86% des utilisateurs. Les taux bas de crédit par exemple ont amené à effectuer des rachats de crédits en 2015 avec le besoin de rencontrer des conseillers bancaires pour être suffisamment informé sur cette option. Cependant, à terme, il est indéniable que le modèle de structuration bancaire est en évolution. Et ce mouvement devrait s’accélérer à l’horizon 2020-2025 avec des choix stratégiques de réseaux de plus en plus offensifs tout en sachant que la transformation digitale progresse aux cotés des finTech, ces entreprises innovantes dans le domaine du service financier même si en matière de la gestion des actifs/passifs, les établissements bancaires disposent d’un savoir faire absolu notamment pour l’automatisation des processus et flux financiers au service de clients fidèles et bien connus dans leur comportements et besoins.